Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 15:40

 

bandeau-copie-1

En 1980, on comptait en France 3,8 millions fonctionnaires : 2,1 millions dans la fonction publique d’Etat, 1 million dans la fonction publique territoriale (communes, départements, régions) et 700.000 dans la fonction publique hospitalière.

En 2010, on en comptait 5,277 millions, dont 2,406 fonctionnaires d’Etat, 1,825 territoriaux, et 1,045 dans la fonction publique hospitalière soit une augmentation en 30 ans de 1,477 million…

Dans le même temps, la dette de l’Etat est passée de 92 milliards (20 % du P.I.B.) en 1980, à 1.600 milliards (82 % du P.I.B.) en 2010.

Le déficit de l’Etat quant à lui est passé de 1,2 milliard en 1980 (0,3 % du P.I.B.) à 136,5 milliards en 2010 (7,1 % du P.I.B.)…En d’autres termes l’Etat vit à crédit à partir du 1er juillet de chaque année !

Dans ce contexte, la politique de non remplacement d’un fonctionnaire sur 2 partant à la retraite (en réalité 48,4 %) est loin d’avoir produit des effets significatifs, même si l’on peut estimer qu’à la fin de la législature ce serait un gain net de 3 milliards d’euros pour environ 100.000 emplois.

Selon le rapporteur général de la commission des finances de l’Assemblée, plus de la moitié des gains réalisés a été réaffectée à des revalorisations de salaire des agents, soit par exemple en 2010 pour 808 millions d’euros d’économies potentielles, 504 millions réutilisés en mesures catégorielles.

Au total cette politique n’aura eu comme conséquence que de limiter la progression de la masse salariale de la fonction publique à 1 % par an, ce qui n’est pas si mal compte tenu du contexte économique, de l’effet du Glissement Vieillesse et Technicité (la rémunération des fonctionnaires progresse avec la carrière, les statuts et les changements d’échelons) et des nombreux départs en retraite qui ont donné lieu, néanmoins, à des recrutements importants.

En tout état de cause cette RGPP tant décriée a été un moteur très puissant pour nous obliger objectivement à nous questionner sur la dépense publique et n’a pas eu d’effet significatif sur les effectifs réels de la fonction publique qui représentait en 1980 7,6 % de la population française contre 8,8 % aujourd’hui....

Partager cet article

Repost 0
Published by LE MENER
commenter cet article

commentaires

 

Dominique LE MENER

Député de la Sarthe

Membre de la Commission des Affaires Culturelles et de l'Education

Président

du Conseil départemental

 Conseiller départemental du canton de Saint-Calais

 

 

 

La 5ème circonscription

- 11 cantons : Ballon, Bonnétable, La Ferté-Bernard, La Fresnaye-sur-Chédouet, Le Mans-Nord-Campagne, Le Mans-Nord-Ville, Mamers, Marolles-les-Braults, Montmirail, Tuffé, Vibraye

- 113 communes

116.000 habitants

Permanences

 

Dans la circonscription

 

MERCREDI 29 AVRIL

10 H 00

Mairie de St-Gervais-de-Vic

11 H 30

Mairie de St-Michel-de-Chavaignes

JEUDI 30 AVRIL

14 H 30

Mairie de Montmirail

16 H 00

Mairie de Lavaré

JEUDI 7 MAI

10 H 00

Mairie de Thorigné-sur-Dué

11 H 30

Salle Simone Veil à Saint-Calais

JEUDI 21 MAI

10 H 00

Mairie de Courgenard

11 H 30

Mairie de Dollon

JEUDI 28 MAI

10 H 00

Mairie de Tresson

11 H 15

Mairie de Marolles-les-St-Calais

14 H 30

Mairie de St-Jean-des-Echelles

16 H 00

Mairie de Berfay

 

 

 

 

Permanence parlementaire

 

Résidence "Les Noisetiers"

119 rue de Malpalu

72000 LE MANS

Tél : 02.43.76.07.41 - Fax: 02.43.76.12.79

Ouverte du lundi au vendredi

9 h 00 - 12 h 30 / 14 h 00 - 18 h 00

Vidéos

Question au Gouvernement - Sommet de l'euro - 26.10.2011

Le Député du Jour - LCP - 27.06.2011

Invité du Cri du contribuable - 09.02.2011
Question au Gouvernement - incendie du Collège Val d'Huisne - 19.10.2010
Question au Gouvernement - plan de stabilisation - 01.06.2010

Son équipe

NG Nathalie Goisedieu 

Vincent Gomas

p.lh Pascal Le Her